>>> Workshops 3 & 4

Mardi 7 juin

Workshops en parallèle (un au choix)

Workshop 3
Participative design of digital environments for cultural heritage education
Responsable : Pierpaolo Lemone (Université de Foggia)

The goal of the workshop is to offer an introduction to a set of theories and methods of cooperative design involving a multi-disciplinary partnership with children, field research, and iterative low- and high-tech prototyping. No specific ICT background is required.
The workshop will deal with educational aspects of ICT applied to cultural heritage; we will specifically explore the role that children can play in the design of museum web sites.
The theoretical framework is rooted in the Scandinavian tradition of “Participative Design” and in the Australian pedagogical approach of "Learning by design", that foster active involvement of children in the design process. The workshop will briefly explore the different theories of design that have been adopted for work with children; it will look at usability as a crucial component of the design process, its definition, its role, and how it is implemented in technology design.

Corpus:
The workshop will be focused on the case study analysis of an interactive museum web site developed for kids in the South of Italy. Participants will be initially asked to discuss their “best example” of a kids’ museum web site and to motivate with 5 reasons their choice.

Télécharger le programme et les ressources du workshop 3
Articles à lire: Gaver & Nesset et Large      

Workshop 4
La patrimonialisation des biens culturels autochtones de l’in situ au virtuel : documentation scientifique, conservation, gestion et responsabilités partagées.
Responsable Daniel Arsenault, Université du Québec à Montréal.

1. Définition d'un mini-corpus à traiter au minimum dans l'après midi (soit fourni par le responsable du workshop, soit collecté et apporté par les participants à partir de critères précis)
Mini-corpus « virtuel » illustrant d’une part, un contexte de patrimonialisation dans une collectivité inuite (village de Kangirsujuaq, Nunavik) et d’autre part, un contexte anishnabe (algonquien) situé dans un Parc national canadien

2. Les objectifs d'analyse de ce corpus
(a) Inviter les étudiant-e-s à jeter un regard critique sur les manières variées (in situ, in vitro, in vivo, virtuel) dont les objets matériels (et parfois même immatériels) issus des contextes historiques et socioculturels propres aux autochtones sont patrimonialisés par les institutions
(b) Identifier les approches théoriques et méthodologiques possibles qui peuvent être adoptées afin de répondre le plus efficacement possible à une démarche signifiante de communication des savoirs dans le processus d’analyse de ces patrimoines « autres ».
(c) Encourager la recherche d’une démarche éthique vis-à-vis ces patrimoines culturels en fonction des groupes culturels concernés et évaluer les programmes actuels de valorisation de tels patrimoines par les institutions nationales à l’ère de la « glocalisation ».

Télécharger le programme et les ressources du workshop 4


>>> ENVOYER
Université d'Avignon et des pays de Vauclusepratiquepratiqueminisites